Bonsoir!!

On est enfin au printemps même si, je vous l'accorde, on n'est pas encore à quitter la doudoune. 

En attendant de voir des asperges et tous les petits légumes nouveaux arriver, on peut déjà se contenter des pleurotes qui sont de saison... bon et pis du chou aussi mais ça c'est devenu presque routinier sur les derniers mois de l'hiver.... Soupir.... 

Bref, on mange? Allez let's go!!

Lasagnes aux pleurotes et au chouingrédients pour 4:

  • 200 g de chou blanc 
  • 350 g de pleurotes 
  • 6 à 9 plaques de lasagnes sèches
  • 1 grosse gousse d'ail
  • 1 c à soupe de persil déshydraté
  • 1/2 L de lait végétal (avoine ici)
  • 3 c à soupe de farine complète
  • 3 c à soupe d'huile d'olive
  • facultatif: levure maltée
  • sel, poivre

Lavez le chou et émincez-le finement en prenant soin de retirer le trognon et les côtes trop épaisses.  Faites-le cuire 15 minutes dans une casserole d'eau bouillante. Egouttez et réservez.

Coupez les pieds des champignons et retirez les parties abîmées. Frottez-les dans un torchon pour les laver (les champignons frais n'aiment pas l'eau). Dès qu'ils sont propres, taillez-les en tranches. Faites-les revenir dans une poêle légèrement huilée avec l'ail écrasé et le persil. Mélangez régulièrement et stoppez la cuisson dès que toute l'eau s'est évaporée. Ajoutez alors le chou, remuez pour bien le disperser et assaisonnez au goût.

Faites votre béchamel en faisant chauffer le lait sur feu moyen. Au début de l'ébullition, versez l'huile mélangée avec la farine. Fouettez vivement en attendant l'épaisssisement qui va arriver très vite. Retirez du feu, assaisonnez.

Montez les lasagnes en disposant dans un plat huilé: une couche de béchamel, une couche de pâtes, une couche de légumes et ainsi de suite jusqu'en haut du moule et épuisement des ingrédients. Terminez toujours par des pâtes nappées de sauce. Saupoudrez allégrement de levure maltée.

Enfournez dans le four à 200° pour 50 minutes. 

Servez sans attendre, bon ap'!

Lasagnes aux pleurotes et au chouEt dire que les 3/4 des omnis (on ne généralise pas hein) ne s'imaginent pas les lasagnes autrement qu'à la bolognaise, c'est complètement dingue :-D.